Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 12:15
Le centre d’interprétation de la ligne de démarcation débute l’année 2013 en présentant « Communiquer pour résister - 1940/1945 - La Saône-et-Loire vous parle »


ANNONCE-EXPOGENELARD-COMMGUERRE-5FEVRIER-02.jpg

Cette exposition a été réalisée par le Centre de Documentation Résistance et Déportation de Saône-et-Loire en partenariat avec les Archives Départementales. Elle présente les formes et les enjeux de la communication pendant la seconde Guerre mondiale.



RENSEIGNEMENTS PRATIQUES 

Où ?
Centre d’interprétation de la ligne de démarcation Place du Bassin

71420 Génelard

Région Bourgogne Département de Saône-et-Loire
18 km de Montceau-les-Mines

20 km de Paray-le-Monial

60 km de Chalon-sur-Saône

A proximité immédiate de la Route Centre Europe Atlantique (RCEA, N70)


Quand ?
Période : du samedi 16 février au lundi 1er avril 2013.
Jours et horaires : du mercredi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h.

Dimanche et jours fériés de 14h30 à 18h30.

Combien ?
Plein tarif : 4,50 € (Exposition permanente comprise) 
Tarif réduit : 3,50 €

Gratuit ju
Partager cet article
Repost0
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 09:20
http://www.afmd.asso.fr/Nouveau-site-Internet-pour-le.html

Lien : http://www.memorial-des-deportes-mayenne.fr

Ce site vous présente la genèse du projet, le Mémorial et les animations mises en place par l’association.

N’hésitez pas à consulter ce tout nouveau site !

JPEG - 92.5 ko

1 photos

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2013 3 02 /01 /janvier /2013 17:43

http://lhistoireenrafale.blogs.lunion.presse.fr/2013/01/02/dernier-du-bataillon-du-pacifique-john-martin-est-mort/

Il était l’un des trois cents volontaires de Polynésie qui ont constitué le Bataillon du Pacifique, unité remarquable de la France combattante dont l’épopée a signifié une adhésion pleine et entière à l’appel du 18 juin 1940 et aux motivations profondes exprimées par le général de Gaulle.
John Martin, 91 ans, qui était officiellement le dernier survivant du Bataillon est décédé selon l’information rapportée par nos confrères de la “Dépêche de Tahiti”.
John Martin s’était engagé dès septembre 1940. Il n’avait que 18 ans et sa maman avait dû signer un papier l’autorisant à le faire! La majorité était alors à 21 ans. Toute son histoire est indissociable de l’épopée de ce Bataillon si souvent cité dans le parcours glorieux des unités de la France combattante. John Martin avait été profondément marqué par les combats de Bir Hakeim en 1942 aussi conservait-il en mémoire cette cérémonie émouvante qui s’était déroulée le mercredi 29 juillet 1942 sur l’aéroport d’El Tahag près du Caire et au cours de laquelle le général de Gaulle avait eu un mot pour chacun des survivants de cette bataille si intense et meurtrière où les soldats de la France libre avaient été exemplaires.
Devant les élèves polynésiens qu’il aimait rencontrer pour leur relater avec une grande simplicité son parcours qui en avait fait un sergent-chef du Bataillon, il confiait: ” C’est un sentiment patriotique, la patrie en danger qui m’a décidé à m’engager avec au fond de moi, une attirance pour l’aventure”. Avant d’ajouter: ” Le sentiment qui m’a animé n’était pas aussi élevé que celui qui pousse à défendre une grande cause pour l’humanité mais plus prosaïquement, celui d’avoir un dev

Partager cet article
Repost0
26 décembre 2012 3 26 /12 /décembre /2012 23:23

Madame, Mademoiselle, Monsieur,

Vous avez apporté votre appui à ce projet de mémorial du dernier convoi de la déportation en Seine & Marne, et nous vous en sommes infiniment reconnaissants. L'inauguration du 23 juin dernier a permis de rendre un hommage solennel à tous les déportés de ce convoi, en présence notamment de 6 survivants. Ce projet qui paraissait insensé a vu le jour grâce à tous les donateurs, aux collectivités locales et aux Pouvoirs Publics, ainsi qu'à toutes les organisations patriotiques nationales, départementales et locales. Qu'ils en soient tous remerciés.

Et maintenant ?
Le Comité a été créé en 2007 avec l'objet statutaire d'ériger un mémorial, ce qui a donc été réalisé. Le Comité ne peut donc plus juridiquement rester en l'état.


Tous les travaux prévus ont été réalisés et financés. Le solde du compte postal est positif et permettrait de vivre 3 à 4 ans avec des dépenses au minimum, sans faire de promotion particulière.


Les communes environnantes qui ont accompagné le projet souhaitent se retirer du Comité, tout en continuant d'apporter leur appui à la cérémonie du 16 août. C'est donc aux organisations patriotiques et aux personnes physiques donatrices de se prononcer sur une éventuelle dissolution ou une nouvelle structure juridique.


Par ailleurs la mairie de Saâcy serait disposée à assurer le wagon à condition que le Comité lui en transfère la propriété, ce qui semble une solution raisonnable. Le Comité a, par ailleurs, souscrit une assurance Responsabilité Civile.



Le Comité invite toutes les parties qui ont accompagné le projet à une Assemblée Générale délibérative qui se tiendra le mardi 15 janvier 2013 à 15h à la salle polyvalente de Saâcy-sur-Marne, afin de se prononcer sur les points suivants :


- êtes-vous d'accord pour transférer la "propriété" du wagon à la mairie de Saâcy-sur-Marne ?


- faut-il dissoudre le Comité et laisser le soin aux organisations patriotiques d'organiser la promotion du mémorial et l'organisation des cérémonies du 16 août ?
- renouvellement des responsables et recherche de nouveaux financements



Nous serions heureux que vous puissiez y assister ou faire représenter à cette réunion.



En vous présentant nos meilleurs voeux pour cette nouvelle année, nous vous prions d'agréer, Madame, Mademoiselle, Monsieur, l'expression de nos sentiments distingués.

Jean-Pierre Camelot
Secrétaire du Comité du Mémorial
06.80.17.50.84
www.memorial77.fr

  

Partager cet article
Repost0
28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 19:16

Le 2 juillet 2012

Convoi n° 7909, parti le 2 juillet du camp d’internement de Royallieu, arrivé au camp de concentration de Dachau, quatre jours plus tard, le 5 juillet 1944.

 

 

Témoins : http://www.memorial-compiegne.fr/page0001019f.aspx?card=829

 

Yves Meyer, résistant, déporté par le convoi n°7909

Jean Samuel, résistant, déporté par le convoi n°7909

Jean Thomas, résistant, déporté par le convoi n°7909

 

 

Participants :http://www.memorial-compiegne.fr/page0001019f.aspx?card=829

En présence de http://www.memorial-compiegne.fr/page0001019f.aspx?card=829

 

 

 

Carte du trajet du train du 2 juillet 1944

46 ko - Dernières modifications : 27/06/2012

Biographie des témoins

419 ko - Dernières modifications : 27/06/2012

Invitation Mairie de Paris

497 ko - Dernières modifications : 28/06/2012

 

Partager cet article
Repost0
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 10:46
Unique en France

Bienvenue sur le site du Centre d’interprétation de la ligne de démarcation, premier lieu dédié à l’histoire de la ligne de démarcation en France pendant la Seconde Guerre mondiale.

Implanté à Génelard, en Saône-et-Loire, commune autrefois située sur le tracé de la ligne de démarcation, le centre d’interprétation permet de découvrir ou redécouvrir l’histoire de cette véritable frontière intérieure créée à la suite du traité d’armistice franco-allemand de 1940 et qui sépara la France en deux zones pendant l’occupation.

Le centre rassemble :

- une exposition permanente sur la ligne de démarcation ;

- une bibliothèque et un centre de documentation ;

- un espace librairie spécialisée sur la Seconde Guerre mondiale.

Il propose également une programmation d’expositions temporaires, conférences, etc.

http://www.lignededemarcation.fr/

Partager cet article
Repost0
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 10:24

18MAI1940

Ce jour dans l'histoire : Arthur Seyss-Inquart est nommé Reichskommissar aux Pays-Bas. Condamné à mort au procès de Nuremberg, il est pendu le 16 octobre 1946. 
Chronologie comparée



.
Partager cet article
Repost0
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 10:21

Nuit des Musées 2012

Le 19 mai 2012

A 20h, Conférence participative et interactive sur le thème : “L’oubli, destin de l’histoire ?” ou comment l'oubli individuel quotidien rencontre l'oubli collectif.

En présence d'André Bessière, résistant déporté, Vincent Lemire, historien, André Avril, photographe et Julien Marcland, auteur de l...

Lire la suite

http://www.memorial-compiegne.fr/

 

Partager cet article
Repost0
5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 18:57
Mémorial de l'internement et de la déportation - Camp de Royallieu 
Ville de Compiègne
AccueilInformations pratiques
 
 Le Mémorial rend hommage aux Résistantes Picardes






Nouvelle et dernière représentation de lalecture-spectacle "les femmes aussi"
au Mémorial le vendredi 27 janvier 2012 à 20h30 

par L'association théâtrale Souffler n'est pas jouer
Texte : Pierre SOULLARD

Mise en scène: Didier PERRIER


Ce thème fait également l'objet d'uneexposition intitulée 
"les femmes résistantes en Picardie" visible jusqu'au 18 mars 2012

Conception graphique : Céline CAZORLA (www.lacabezaloca.com)

et d'un livre-CD intitulé "les femmes aussi" édité par le Mémorial
Texte : Pierre SOULLARD
photographies : Luis-Ernesto PEREZ
prise de son/montage/mixage : Hélène CŒUR 

Télécharger Télécharger l'affiche de l'exposition 
 
 
Partager cet article
Repost0
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 18:23

Le Centre d'Interprétation de la Ligne de Démarcation, et Jean Michel Chantreault, son Président ont besoin de vous  !

 

En effet, faute de moyens, ce site, unique en France, risque de fermer ses portes .

 

La Mémoire en général, et les Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déporation 71 en particulier ne peuvent se résoudre à voir disparaitre le Centre . 

 

Aidez nous ! 

 

Une souscription est ouverte, merci de faire parvenir vos dons au Centre d'interprétation de la ligne de démarcation

Place du Bassin 71420 Génelard Tél.            03 85 79 23 12      Fax 03 85 79 27 23

http://www.lignededemarcation.fr/

 

Jean Michel Chantreault à Droite
Unique en France

Bienvenue sur le site du Centre d’interprétation de la ligne de démarcation, premier lieu dédié à l’histoire de la ligne de démarcation en France pendant la Seconde Guerre mondiale.

Implanté à Génelard, en Saône-et-Loire, commune autrefois située sur le tracé de la ligne de démarcation, le centre d’interprétation permet de découvrir ou redécouvrir l’histoire de cette véritable frontière intérieure créée à la suite du traité d’armistice franco-allemand de 1940 et qui sépara la France en deux zones pendant l’occupation.

Le centre rassemble :

- une exposition permanente sur la ligne de démarcation ;

- une bibliothèque et un centre de documentation ;

- un espace librairie spécialisée sur la Seconde Guerre mondiale.

Il propose également une programmation d’expositions temporaires, conférences, etc.


Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Mémoire de la Résistance et de la Déportation
  • : il s'agit d'un blog dédié à la Mémoire en général et à la mémoire de la Résistance et de la Déportation en particulier
  • Contact

Recherche