Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 22:12

 

Mesdames et Messieurs les Présidents,

 

Le lundi 6 mai 2013 à 17h00 aura lieu à Mâcon, salle François Martin (près de l’Hôtel de Ville), le vernissage de l’exposition « Jean Moulin, un Héros moderne », présentée en partenariat avec la ville de Mâcon, le Comité d’Entente et de Liaison des Associations Patriotiques de Mâcon et l’ONACVG.

 

Vous y êtes cordialement invité(e).

 

 

M. Yves ANDREU

Directeur du Service départemental

de l'Office national des anciens combattants et

victimes de guerre de Saône-et-Loire

 

 (     : 03 85 22 56 41

 6   : 03 85 38 46 79

 * : yves.andreu@onacvg.fr

 

Site internet :

http://www.onac-vg.fr/fr/

 

Soutenez l’œuvre nationale du Bleuet de France

http://www.bleuetdefrance.fr/

Partager cet article
Repost0
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 22:07
(Re)écouter cette émissionDisponible jusqu'au 12 janvier 2016
Lecture
Partager

Des documents inédits sur Jean Moulin : un livre des Editions Tallandier

Editions Tallandier  

".... Entre ici Jean Moulin avec ton terrible cortège...". L'hommage est prononcé par André Malraux, le 19 décembre 1964. Le transfert des cendres du chef de la Résistance au Panthéon atteint ce jour-là un degré de solennité inégalé raconte la directrice du Musée du Général Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris / Musée Jean Moulin. 
Christine Levisse-Touzé publie aux éditions Tallandier  "Jean Moulin, artiste, préfet et résista

Partager cet article
Repost0
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 22:05

Dessin Jean Moulin - carnaval

Jean Moulin le résistant, on connaît, Jean Moulin l’artiste, moins. Le préfet engagé mort des suites des tortures de Klaus Barbie aimait l’Art et pratiquait la peinture. Preuve de cette passion, sa couverture dans la résistance était marchand d’art, propriétaire d’une galerie Romanin(nom d’un château féodal près de la maison familiale de Saint-Andéol et son pseudonyme d’artiste).

Dans cette galerie, située rue de France à Nice, il vend, entre autres, des tableaux de Renoir. Et c’est sous la fausse identité de Jacques Martel (le peintre) qu’il est arrêté à Caluire le 21 juin 1943. Enfant, il dessine. Ses talents sont remarqués très jeune. Il publie des dessins humoristiques dans des revues parisiennes (Le Rire, Gringoire, Le Journal amusant ou Candide) à l’âge de 16 ans. 

Dessin Humoristique de Jean Moulin  : Les sports d'hiver © Radio France - 2013

Son oeuvre se révèle variée : caricatures, dessins humoristiques, gravures... Mais sous la pression paternelle, il doit s'orienter vers des études de Droit, qui le conduiront vers la carrière de préfet. Mais il n’a jamais vraiment délaissé son amour pour la peinture. Dominique Veillon, directrice de recherche honoraire au CNRS présente la partie de l'exposition consacrée aux talents d'artiste de Jean Moulin :

Lecture
 

 

 

3 dessins de Jean Moulin : 1 l'instituteur réalisé à 16 ans/2 caricature du peintre Foujita dans un dessin consacré à Montparnasse dans les années 30 3/ la complainte du contribuable, Saint Cheron du niom du rapporteur général de la commission des finances Henry Chéron

 

Christine Levisse-Touzet, l'une des commissaires de l'exposition et directri

Partager cet article
Repost0
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 22:02

Il aurait pu devenir un artiste si son père ne l'en avait pas dissuadé et ne lui avait pas suggéré de faire carrière dans la préfectorale. Peu de gens le savent, mais Jean Moulin était un passionné de dessin. C'est cette facette quasiment inconnue que Christine Levisse-Touzé et Dominique Veillon ont choisi de révéler dans un livre intitulé Jean Moulin, artiste, préfet, résistant.*

 

 

Un caricaturiste talentueux

 

«Le dessin est inné chez lui. Il va dominer toute sa vie. C'est un don même s'il va prendre quelques cours par correspondance quand il sera à Londres», raconte Dominique Veillon. Enfant, Jean Moulin accompagne ses premières lettres au Père Noël de croquis naïfs. A 16 ans, il se découvre un goût pour les caricatures. «C'était un élève intelligent, mais peu assidu. Et durant les heures de classe, il s'adonnait aux caricatures au grand amusement de ses camarades», relate Christine Levisse-Touzé. Non dépourvu de talent, le garçon verra d'ailleurs ses réalisations les plus acerbes publiées dans La Baïonnette, revue satirique. Puis il continuera à croquer ses contemporains sous le pseudonyme de Romanin. Devenu préfet puis résistant, l'hom

Partager cet article
Repost0
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 22:01

les 70 ans de la disparition de Jean Moulin

Pour tout savoir (ou l’essentiel) sur Jean Moulin, à l’occasion des 70 ans de sa disparition, une exposition “Redécouvrir Jean Moulin” se tient au Musée du Général Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris – Musée Jean Moulin.
biographie de Jean Moulin (site Mémoriel Jean Moulin)
Rédecouvrir Jean Moulin
Jean Moulin, musée virtuel de la Résistance
vidéo Hommage d'André Malraux

This entry was posted in histoire 1ère and
Partager cet article
Repost0
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 21:59

Alors que l’on célèbre en cette année 2013, le 70e anniversaire de la création du Conseil national de la Résistance mais aussi de l’arrestation de Jean Moulin par Klaus Barbie à Caluire, et sa mort probablement le 8 juillet en gare de Metz, un bel album très structuré, riche d’illustrations inédites lui rend hommage. Quoi de plus normal que de célébrer ce préfet qui, considéré à ses débuts comme un homme normal, a fait montre de qualités exceptionnelles au service de la France et de ses valeurs en s’offrant en oblation pour la libération de son pays, en gaullien assumé.

On retrouve sous la plume de Christine Levisse-Touzé et de Dominique Veillon l’enfant, l’artiste, le parcours de ce jeune fonctionnaire qui a grandi soutenu par une éducation républicaine dans une famille où les idées du radicalisme n’étaient pas enfouies dans la poche.
Comment celui qui est devenu un héros de France s’est imposé sur l’échiquier de la France combattante? D’abord parce que ce Méridional mobilisé dans le génie à la fin de la Première Guerre mondiale n’est pas devenu l’artiste qu’il révait d’être, pour faire plaisir à ses parents. Il s’est construit dans l’administration d’Etat et a eu la chance comme sous-préfet d’Albertville de rencontrer le député de Savoie, Pierre Cot qui, bientôt ministre, lui a permis d’accéder à des responsabilités de cabinet à Paris avant d’en faire un préfet territorial rigoureux et intransigeant lorsqu’il s’est agi de défendre les valeurs authentiques de la République.
C’est ce qu’il fait à Chartres alors que la France est au bord de l’abîme. Il incarne le rempart républicain et humaniste debout devant le nazisme intransigeant. “Je n’ai jamais caché mes sentiments politiques et j’entends servir sans faiblesse un idéal qui m’est infiniment cher”.
C’est ce qu’il a fait jusqu’à sa mort en endurant les souffrances infligées par ses bourreaux mais en ne révélant rien. Il est parti sans mesurer l’ampleur du travail accompli au service de l’unité de la Résistance qu’il a su fédérer pour le plus grand bien de son pays.
Rex, le pionnier a été critiqué par ceux-là mêmes qui ont compris sa vraie dimension de chef , celle qui n’avait pas surgi lorsque le jeune homme faisait ses études. 

Partager cet article
Repost0
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 22:35

(Re)écouter cette émissionDisponible jusqu'au 11 janvier 2016

NDLR : Dans ce reportage : la voix de Jean Moulin !

Une exposition et un livre font revivre un héros et un homme : Jean Moulin

Affiche de l'exposition  © Coll. Escoffier / Conception graphique : Collectif Au fond à gauche 2013

Chacun connait le rôle de Jean Moulin dans la Résistance, mais sait-on quel homme il fut ? Un livre aux éditions Tallandier et l'exposition "Redécouvrir Jean Moulin, collections inédites" au Musée du Général Leclerc de Hauteclocque et de La Libération de Paris / Musée Jean Moulin de Montparnasse révèlent le haut fonctionnaire républicain, farouche opposant à l'occupant dès juin 1940, mais aussi l'amoureux de la vie, des femmes et des

Partager cet article
Repost0
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 22:34
 
La photo de Jean Moulin à « moins de 10 ans » et son aquarelle « Le marin aux trois filles », qui date des années 1930, sont deux des pièces exposées au Musée du général Leclerc et de la Libération de Paris (XVe).La photo de Jean Moulin à « moins de 10 ans » et son aquarelle « Lemarin aux trois filles », qui date des années 1930, sont deux des pièces exposées au Musée du général Leclerc et de la Libération de Paris (XVe). (LP/Ph.B.)
Intitulé « le Carnaval », ce dessin très coloré des années 1920 représente une foule en liesse ainsi légendé : « Je suis très ennuyé, j’ai perdu ma femme. — Moi aussi je suis ennuyé, je n’ai pas encore pu perdre la mienne. » Ce dessin, qu’on croirait tout...
Partager cet article
Repost0
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 22:33
Vue de Jean Moulin en Bretagne

COLLECTIONS INÉDITES (1899-1943)

Musée du Général Leclerc de Hautecloque et de la Libération de Paris - Musée Jean Moulin

Du 18 avril au 29 décembre 2013

Le 70e anniversaire de la disparition de Jean Moulin, unificateur de la Résistance, gloire du corps préfectoral, Compagnon de la Libération, est l’occasion de valoriser les collections du musée Jean Moulin qui s’enrichit du legs de l’une de ses petites cousines.

L’homme moderne qui aimait la vie, le préfet engagé au sein du gouvernement du Front populaire, le résistant mais aussi l’amateur d’art et le dessinateur, sont au coeur de cette exposition. Ayant rêvé d’une carrière artistique, devenu haut fonctionnaire par raison, Jean Moulin continue de s’adonner à sa passion sous le pseudonyme de Romanin et collectionne, influencé par Max Jacob et l’École de Paris, les oeuvres de Soutine, Dufy, Survage… Il est arrêté à Caluire (Rhône), le 21 juin 1943, sous la fausse identité de Jacques Martel, peintre décorateur. La scénographie conçue par le collectif Au fond à g

Partager cet article
Repost0
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 23:02
Actualité Du 17 avril au 29 décembre 2013: Exposition au Musée du Général Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris - Musée Jean Moulin: Le 70e anniversaire de la disparition de Jean Moulin est l’occasion de valoriser les collections du musée Jean Moulin qui s’enrichit d’un legs d’une des petites cousines de Jean Moulin. L’homme moderne, qui aimait la vie, le préfet engagé, le résistant, mais aussi l’amateur d’art et le dessinateur sont au cœur de cette exposition avec des pièces phares telles que lettres, dessins, journaux, toiles de maîtres, interviews de résistants…

Adresse du musée: 23 allée de la 2e DB Jardin Atlantique (au-dessus de la gare Montparnasse).

Autour de l’exposition…

25 avril à 12h30 : Dominique Veillon et Christine LevisseTouzé présentent l’ouvrage Jean Moulin, artiste, préfet, résistant, Ed. Tallandier, 2013, à l’occasion du 70e anniversaire de sa disparition

Conférence du samedi par Christine Levisse-Touzé, historienne, directrice.

18 mai à 10h: Jean Moulin passionné d’art 15 juin à 10h: Le général Leclerc, Jean

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Mémoire de la Résistance et de la Déportation
  • : il s'agit d'un blog dédié à la Mémoire en général et à la mémoire de la Résistance et de la Déportation en particulier
  • Contact

Recherche