Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 août 2012 7 19 /08 /août /2012 18:57
Le 19 août 1942, environ 6000 hommes de troupe débarquent sur les plages de Dieppe, au nord de la Seine. Parmi eux figurent 1005 commandos britanniques, 50rangers américains, 15 Français et 4963 hommes et officiers de la 2e division d'infanterie canadienne, dont le régiment franco-canadien des fusiliers Mont-Royal.

Les Anglo-Saxons veulent par cette opération tester les défenses allemandes et préparer un futur débarquement de masse. Mais un convoi allemand repère la flotte alliée et donne l'alerte. Le débarquement vire à la tragédie. L'aviation allemande mitraille et bombarde sans répit les plages sur lesquelles les chars d'assaut se révèlent incapables de manoeuvrer. La retraite en désordre laisse 1380 tués et deux mille prisonniers.

Les Alliés tirent heureusement toutes les leçons de cet échec héroïque. Ils décident que le futur débarquement en Europe de l'Ouest aura lieu sur des plages à l'écart des ports existants. Dans cette perspective, ils se lancent dans la mise au point d'un grand port artificiel. Ce sera Arromanches.

http://www.herodote.net/almanach/jour.php?jour=0819

Partager cet article
Repost0
15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 11:59
Le 15 août 1944, les Alliés débarquent en Provence. Aux côtés des troupes anglo-saxonnes figure un puissant corps d'armée constitué de 120.000 Français Libres (y compris de nombreux soldats des colonies) sous le commandement du général Jean de Lattre de Tassigny. C'est le troisième débarquement après ceux de Sicile et de Normandie.
Partager cet article
Repost0
13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 22:30

Retour � l'accueil de site

lieu : Théâtre du Square | dates : du 27 Avril au 30 Avril

L’exposition retrace des grands moments de l’Histoire : - L’origine de l’idéologie nazie - Les mouvements de la Résistance - La répression en particulier dans les camps de concentration

Face à ce passé terrible, il est important d’offrir des notions de tolérance et de solidarité.

C’est un message d’espoir qui nous est proposé.

Horaires :

9 H - 12 H/14 H - 18 H – Dimanche 15 H - 18 H

Entrée libre

Visites sur réservations pour les groupes et les scolaires au 03 20 10 40 70

En partenariat avec l’association «Orphelins de Résistants»

Partager cet article
Repost0
8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 22:28

La stèle du Général-de-Gaulle est, depuis deux ans, installée à l'entrée du jardin des Perspectives et de la place publique.

La stèle du Général-de-Gaulle est, depuis deux ans, installée à l'entrée du jardin des Perspectives et de la place publique.

L'association, la Stèle Charles-de-Gaulle entretient le devoir de mémoire de Résistance et déportation. Et elle organise des temps forts autour de la stèle du Général-de-Gaulle, installée depuis deux ans au pied du jardin des Perspectives.



La Stèle Charles-de-Gaulle compte 80 adhérents. C'est une association patriotique et historique. « Nous ne faisons pas de politique », insiste Jean-Pierre Bouillet, le président. Noël Gautier fut le président fondateur de l'association . « J'ai pris la succession après le décès brutal de l'ancien président », explique Jean-Pierre Bouillet.
Il est à la tête de l'association depuis 6 ans. Jean-Pierre Bouillet est également adhérent depuis la fondation de l'association et membre donateur pour le monument de la Stèle financée par souscription publique - le terrain étant mis à disposition par la municipalité de Hem.


Les adhérents assistent aux commémorations patriotiques. Chaque année, avec la mairie, « nous organisons autour de la stèle la commémoration de l'appel du 18 juin du Général de Gaulle depuis Londres », détaille Jean-Pierre Bouillet. Une veillée a aussi lieu le 9

http://www.nordeclair.fr/Locales/Roubaix/Environs/2012/08/07/la-stele-charles-de-gaulle-une-associati.shtml

Partager cet article
Repost0
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 23:07

http://www.devoiretmemoire.org/actualites/communiques/2012/liberation2012.html

Dans le cadre du 68ème anniversaire de la Libération de la France, Les "Oublié-e-s" de la Mémoire participeront aux différentes commémorations rappelant la Libération des villes de Toulouse (19-20 août), Grenoble (22 août), Paris (25 août), Saint-Etienne (2 septembre), Lille (3 septembre), Nancy (15 septembre), Mulhouse (21 novembre) et Strasbourg (23 novembre).  


Rappel Historique : 

 

Libération de la France (1944-1946)

La libération de la France intervient après quatre années d'occupation. Elle se déroule selon un scénario qui était certainement espéré, mais qui n'était pas le mieux assuré. Les Alliés et les résistants prévoyaient une bataille prolongée. La Résistance était atomisée et ses principales composantes se disputaient de plus en plus vivement sa direction. Le risque de chaos était grand. Or l'essentiel du territoire national est libéré en deux mois, entre juillet et septembre 1944, sans guerre civile, sous l'autorité d'un pouvoir légitime. En l'espace d'un an, l'épuration est en grande partie achevée, le processus électoral est rétabli, des réformes profondes sont entamées et la France est reconnue comme l'une des quatre puissances victorieuses.

 

 

La libération s'est faite progressivement en France après les débarquement en Normandie (juin 1944) et en Provence (août 1944).

Libération de Paris : Le 15 août, alors que les alliés sont aux portes de la capitale, la police parisienne se met en grève à l'appel d'organisations policières résistantes. Elle participera au mouvement insurrectionnel qui démarre le 19 août et aboutit à la libération de Paris le 25 août. Cet engagement tardif d'une institution coupable d'avoir montré un zèle certain à seconder les Allemands durant l'occupation facilitera sa réhabilitation et le maintien, après guerre, de la plupart des policiers à leur poste. 

"Capitale fidèle à elle-même et à la France, a manifesté, sous l’occupation et l’oppression ennemies, et en dépit des voix d’abandon et de trahison, sa résolution inébranlable de combattre et de vaincre",extrait de la citation de la Ville de Paris à l’Ordre de la Libération, décret du 24 mars 1945 portant attribution de la Croix de la Libération. [ouvrage réédité en 2010 - pdf]

 

 

Le 16 août 1944, 35 jeunes gens âgés de 18 à 22 ans furent fusillés derrière l'étang du Réservoir après être tombés dans un traquenard qui aboutit

Partager cet article
Repost0
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 21:42

Paul Perraudeau, lors de sa nomination au grade d'officier de la Légion d'Honneur en mai 1987.  

 

 

Paul Perraudeau est né à Aizenay le 9 avril 1915. Il a obtenu son certificat d'études primaires à l'école communale et fait son apprentissage de maréchal-ferrant dans l'entreprise paternelle. Nommé Vendéen la bonne humeur, il a fait son tour de France entre 1934 et 1937 chez les Compagnons du devoir.

À son retour, il s'investit dans la vie locale et prend la présidence de la société omnisports de l'Espérance, section de l'amicale la Fraternelle. Sur le plan culturel, il participe au groupe de théâtre, aux fêtes locales et est membre de l'harmonie municipale l'Ouvrière en qualité de baryton.

En janvier 1940, il se marie avec Jeanne Rabillier, coiffeuse.

Un fervent engagement patriotique

Samedi 11 août, dans le cadre de la 69 e commémoration du parachutage d'armes à la Brionnière, le maire, Bernard Perrin, inaugurera à 12 h, la rue Paul-Perraudeau, dans le lotissement Les Renardières, près de la route du Poiré.

Croix de Guerre, combattant volontaire de la Résistance, Chevalier de la Légion d'Honneur, officier du Mérite national, officier de la Légion d'Honneur sont les décorations qui ont été décernées à Paul Perraudeau, résistant. Le 15 mai 1943, il entre au réseau Centurie comme sous-lieutenant des Forces françaises combattantes. Il participe au parachutage d'armes à la Brionnière, dans la nuit du 11 au 12 août 1943. Il est arrêté le 25 octobre de la même année, par la Gestapo. Il sera déporté à Buchenwald le 24 janvier et connaîtra ensuite les camps de Mauthausen, Gusen, puis Linz. Il est rapatrié le 20 juin 1945. Le traitement nazi, subi pendant cette période, lui vaut 80 % d'invalidité. Il ne pourra pas reprendre sa profession.

En 1946, il est élu grand élect

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-La-rue-Paul-Perraudeau-sera-inauguree-le-11-aout-_85003-avd-20120803-63349861_actuLocale.Htm

Partager cet article
Repost0
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 21:41
 
230 vues 
  

Publiée le 30 juil. 2012 par 

Peux t'on tout chanter???...je ne sais pas.Si cela peux servir à faire vivre le souvenir de moments tellement tragiques tout en se disant "plus jamais cela", pourquoi pas. Pourtant la guerre actuelle en Syrie, me fait penser que le monde est au courant des atrocités qui s'y passent, mais ne fait rien pour les arrêter...

Partager cet article
Repost0
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 23:23

                   Logo Onac

 

« Lettre d’information « mémoire »

du service départemental de l’ONACVG de Saône-et-Loire

 

3  -  mois d’août 2012

 

 

Edito

En ce mois d’août 2012, la lettre d’information ne fait pas relâche et continue de vous informer avec ce 3ème numéro; période estivale oblige, cette lettre paraît avec quelques jours de retard ; je vous en souhaite bonne lecture et remercie tous les contributeurs pour les informations communiquées.

 

 

Actualités du centenaire de la Première guerre mondiale

Les membres potentiels du comité de pilotage (collectivités, associations, etc.…) ont été consultés, début juillet, par courrier de Monsieur le Préfet de Saône-et-Loire ou de Monsieur le Sous-préfet de Charolles, animateur du dit comité. Une réunion de mise en place du comité par Monsieur le Préfet devrait avoir lieu vers la mi septembre.

 

 

Cérémonies du mois d’août 2012

 

Cérémonies locales

 - 11 août  à 18h00, à Cluny : cérémonie commémorative du 68ème anniversaire de la bataille du Bois Clair et du bombardement de Cluny, le 11 août 1944.

 - 15 août  à Sassenay : cérémonie commémorative en hommage aux 8 aviateurs alliés de la Royal Air Force dont l’avion a été abattu  dans la nuit du 14 au 15 août 1943, qui reposent au cimetière de la commune.

 - 25 août à 11h00,  au hameau de Colombey à Ouroux-sur-Saône : cérémonie commémorative en hommage au capitaine aviateur anglais Charles RIPPON « Mort pour la France » en août 1944.

 - 26 août à 10h00 à La Loyère (RN6) : cérémonie d’hommage à la mémoire des martyrs de la Résistance.

 - 26 août à 11h00 au mémorial du bois de Marloux à Mellecey : cérémonie à la mémoire des fusillés d’août 1944.

 

 

Cela s’est passé en juin-juillet 2012 (manifestations de mémoire)

 

 - Ce sont 25 collégiens et collégiennes, lycéens et lycéennes, lauréats de la session 2012 du concours national de la Résistance et de la Déportation (CNRD) dont le thème était « résister dans les camps nazis », qui,  accompagnés par deux professeurs , des parents d’élèves et 4 membres du jury , se sont rendus en autocar le samedi 16 juin dernier, tout d’abord au Château du « Haut Koenigsbourg » en Alsace, puis après un repas convivial « tiré du sac », ont visité le camp de concentration du « Struthof » à NATZVILLER, lieu chargé d’histoire et d’émotion, guidés par Monsieur René  PERNOT ancien déporté de BUCHENWALD.

 

- le 29 juin dernier, 17 élèves de la classe de CM2 de l’école Gabrielle Colette de Chauffailles ont reçu, des mains du directeur départemental de l’ONACVG, en présence de leur instituteur  Monsieur DEGUT, et du représentant local du Souvenir Français, Monsieur LENGLET, un diplôme départemental nominatif pour les récompenser de leur participation à la 6ème édition du concours « les petits artistes de la mémoire, la Grande guerre vue par les enfants ». Les enfants ont réalisé un magnifique livret couleur sépia contenant dessins et lettres de poilus entièrement imaginées ; ce travail a été réalisé de janvier à mai 2012.

 

- le 30 juin après-midi, s’est déroulée au château de Cruzille, à l’initiative de l’ANACR de Saône-et-Loire et de son comité de Lugny, une très instructive et passionnante  conférence de Madame Evelyn MESQUIDA, écrivain espagnole sur le rôle joué par la « Nueve » formée de républicains espagnols, dans la Libération de Paris. A cette occasion, une collecte au bénéfice du Bleuet de France a permis de recueillir 80 euros ; un grand merci aux généreux donateurs et à l’ANACR pour cette initiative.

 

- comme chaque année, après le 30 juin à 10h30 au mémorial du col de Brancion où s’est déroulée la cérémonie officielle du souvenir organisée par l’ANACR, en présence d’une foule toujours aussi nombreuse, a eu lieu à Azé,  le 1er juillet à 11h, la commémoration des batailles d’Azé des 21 juin et 2 juillet 1944.

 

 

Actualité des expositions et divers :

 

- toujours d’actualité jusqu’à la fin du mois, à Génelard, au centre d’interprétation de la ligne de démarcation : exposition « la bataille de Bir-Hakeim ».

 

M. Yves ANDREU

Directeur du service départemental

de l'ONAC-VG de Saône-et-Loire

Cité administrative - 24, bd Henri Dunant

71025 Mâcon Cedex

 (  : 03 85 22 56 40

 6   : 03 85 38 46 79

 * : yves.andreu@onacvg.fr

 

sites internet:

www.onac-vg.fr

 

www.bleuetdefrance.fr  

-> soutenez l'Oeuvre Nationale du Bleuet de France

Partager cet article
Repost0
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 23:19
2 août 1914 : Premiers morts de la Grande Guerre

Le dimanche 2 août 1914, à Joncherey, sur le territoire de Belfort, le caporal français Jules Peugeot, du 44e RI, et le sous-lieutenant allemand Albert Mayer, du 5e régiment de chasseurs à cheval basé à Mulhouse, échangent des coups de feu. Ils tombent l'un et l'autre avant même la déclaration de guerre.


2 août 1934 : Hitler devient Reichsführer

Le 2 août 1934 meurt le Reichspresident allemand, le maréchal Paul von Hindenburg (86 ans), « soldat égaré dans la politique » selon ses propres termes. Le chancelier Adolf Hitler fait ériger en l'honneur du héros de Tannenberg un mausolée (il sera détruit en 1945 par les Soviétiques). 
Mais il décide également de cumuler sa fonction de chancelier et celle de président avec le titre de Reichsführer. Fort de pouvoirs dictatoriaux, il proclame l'avènement du IIIe Reich allemand. C'est l'aboutissement de la vision nazie de l'État : « Ein Volk, ein Reich, ein Führer » (un Peuple, un État, un Guide).

Partager cet article
Repost0
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 23:33

Le 1er août 1936, à 16 heures, devant 120.000 spectateurs rassemblés dans le nouveau stade de Berlin, Adolf Hiltler ouvre les XIe Jeux Olympiques modernes. Spectaculaire démonstration de prestige du régime nazi né seulement 3 ans plus tôt, qui sera immortalisée par la cinéaste Leni Riefenstahl.

http://www.herodote.net/almanach/jour.php?jour=0801

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Mémoire de la Résistance et de la Déportation
  • : il s'agit d'un blog dédié à la Mémoire en général et à la mémoire de la Résistance et de la Déportation en particulier
  • Contact

Recherche