Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 21:27

Remise des prix du Concours de la Résistance et de la Déporation 2013 par Madame Baudouin, Présidente AFMD 71

 

2013.05.12 remise des prix du concours de la Rési-copie-3

 

Jean Vion, adminstrateur National et Trésorier Départemental de l'AFMD 71.

 

2012.05.20 remise des prix Concours de la Résista-copie-8

 

Grégory Baudouin, Secrétaire de l'AFMD 71, représentant l'Union Nationale des Parachutistes

 

2013.05.12 remise des prix du concours de la Rési-copie-9

 

nos amis de la FNDIRP ADIRP 71

2013.05.12 remise des prix du concours de la Rési-copie-4

 

les autres photos dans l'album AFMD 71 - 2

Partager cet article
Repost0
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 21:12

Remise des prix de la course cycliste du 08 mai 45 par Madame Baudouin, Présidente de l'AFMD71

 

2013.05.08 remise des prix de la course du 08 mai 45 (12)

 

Madame Baudouin, Présidente AFMD71 entre M Andreu (a gch), Président ODAC-CVG 71 et M Cabrerro (à dte) Président honaire de l'ODAC-CVG 71, fondateur de la course cycliste du 08 mai 45 et vice Président de l'AFMD 71.

 

2013.05.08 commémoration du 8 mai 45 (57)

 

M Cabrerro (à dte) Président honaire de l'ODAC-CVG 71, fondateur de la course cycliste du 08 mai 45 et vice Président de l'AFMD 71

 

2013.05.08 commémoration du 8 mai 45 (24)

 

Monsieur Grégory Baudouin, Secrétaire AFMD 71, représentant l'Union Nationale des Parachutistes

2013.05.08 remise des prix de la course du 08 mai 45 (7) 

 

la suite des photos dans l'album AFMD 71 -2

Partager cet article
Repost0
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 21:10

Dépot de Gerbe au monumument aux Morts pour la France par Madame Baudouin, Présidente AFM 71, commémoration 2013 du 08 mai 1945.

 

2013.05.08 commémoration du 8 mai 45 (76)

 

Les autres photos dans l'album AFMD 71 - 2

Partager cet article
Repost0
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 20:48

Dépot de Gerbe au monument de la Résistance et de la Déportation par Madame la Présidente de l'AFMD 71 au cours de la commémoration du 08 mai 45 

 

2013.05.08 monument de la Résistance et Déportation2

 

2013.05.08 monument de la Résistance et Déportation

les autres photos dans l'album AFMD 71 - 2

 

Partager cet article
Repost0
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 22:31

En ce vendredi 19 avril 2013, jour du 70e anniversaire de la révolte du ghetto de Varsovie, un vaste musée d’histoire des Juifs de Pologne a ouvert ses portes sur le site de cette tragédie humaine, pour expliquer à la fois la cohabitation millénaire complexe entre juifs et Polonais, mais aussi témoigner des crimes nazis et soviétiques.

Le bâtiment très moderne a été finalisé par deux architectes finlandais, Rainer Mahlamaeki et Ilmar Lahdelma. Sa façade en verre est frappée:” d’une déchirure symbolique, s’ouvrant sur des parois ondulées dans une allusion à la traversée biblique de la mer Rouge par les Juifs que Moïse conduisit d’Egypte en Israël” explique les concepteurs de ce haut lieu de mémoire.
“Pendant des siècles, la Pologne a accueilli la plus grande diaspora juive du monde”, résume le directeur de l’établissement Andrzej Cudak.
La Pologne est-elle un paradis ou un enfer juif? “Les deux théories existent”, commente l’historien Szymon Niedziela. Et d’ajouter: “Le grand historien juif Meyer Balaban, mort en 1942, évoquait en latin “Polonia paradisus judeorum” ce qui n’est pas anodin”. D’autres spécialistes insistent sur les pogroms, les lois anti-juives et les persécutions religieuses, c’est pourquoi ils ont établi l’anti-thèse: “Polonia infernus judeorum”, et l’ont justifiée par les conclusions de leurs travaux.
Le musée se travers comme une exposition qui conduit le visiteur via huit galeries. Cela début

Partager cet article
Repost0
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 22:30

Depuis l’échec de Médenine, le maréchal Erwin Rommel qui a été rappelé en Europe a estimé que la partie était perdue pour l’Axe en Afrique du Nord. Son jugement a été politiquement critiqué mais il persiste et dit à qui veut bien l’entendre que maintenir les forces italo-allemandes au lieu de travailler à un repli stratégique de l’autre côté de la Méditerranée est une attitude suicidaire. Rommel a bien évalué la situation et la réalisation de sa prédiction n’est plus qu’une question de jours, de quelques semaines au plus. Depuis la fin mars, les attaques coordonnées de la 8e armée anglaise et du 2e corps américain ont contraint les unités allemandes et italiennes à abandonner d’abord la ligne Mareth puis celle de l’ouesd Akarit. Elles se sont repliées jusqu’à Enfidaville et de ce fait ont abandonné tout le sud de la Tunisie. Le 15 avril 1943, ces formations ne tiennent plus qu’une grosse tête de pont autour de Tunis et de Bizerte. Seulement les soldats italiens et allemands ont pris soin d’occuper les crêtes qui dominent le secteur. Ils ont donc une vue très large et sont capables de détecter la progression des forces adverses. En effet depuis la ceinture des hauteurs qui courent du cap Serrat jusqu’à Enfidaville ils sont bien positionnés et prêts à répliquer.

De fait, le 19 avril 1943, ils réussissent à repousser une première offensive des troupes alliées. Les forces de l’Axe consomment beaucoup de munitions aussi les officiers alliés estiment qu’il suffit de les isoler et de les

Partager cet article
Repost0
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 22:27

Le général Jurgen Stroop reçoit l’ordre de réduire le ghetto de Varsovie et de permettre une déportation massive de celles et ceux qui y sont enfermés. Pour mener à bien cette mission, il mobilise un maximum d’effectifs composites puisque sont réquitionnées à la fois des compagnies SS, des agents des services de renseignements, des auxilliaires Ukrainiens, Lituaniens et lettons dont l’antisémitisme a été exacerbé.

Le plan nazi prévoit l’exécution de la mission en trois jours et débute à l’aube du 19 avril 1943.
Les stratèges de Reich reçoivent d’emblée un camouflet parce qu’ils comptent sur l’effet de surprise. Or la nouvelle de leur intervention a été communiquée à des responsables du ghetto qui ont promis de mobiliser les leurs et de ne pas se laisser faire.
Dès l’entrée des premiers contigents appuyés alors par des blindés légers, ils sont accrochés par des combattants bien dissimulés qui ne disposent pas d’armements lourds mais les empêchent de prendre position. Deux véhicules sont rapidement détruits et cela contraint les soldats à se replier et à se mettre à l’abri tandis que sont évacués les blessés.
Que peuvent environ trois mille hommes contre la révolte de près de 30 000 qui ont décidé de se dissimuler et de se battre maison par maison? De cinq cents à un milllier de combattants volontaires parviennent à contrarier des soldats aguerris. L’organisation de combat juive Zydowska Org

Partager cet article
Repost0
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 22:26

Un millier de personnes ont participé à Varsovie aux cérémonies du 70e anniversaire du soulèvement du ghetto annoncées par les sirènes de la ville et les cloches de toutes les églises. Le chef de l’État polonais Bronislaw Komorowski, le président du Parlement européen Martin Schulz, le ministre israélien de l’Éducation Shai Piron et des survivants de l’Holocauste ont été au rendez-vous de cet important temps mémoriel. Le président Komorowski a rappelé: “Aucune capitale en Europe n’a été détruite au même point que Varsovie, transformée en amas de ruines, car aucune n’a lutté trois fois contre l’envahisseur, en 1939, en 1943 et en 1944″.

Le chef de l’Etat a décoré d’une haute distinction polonaise l’un des derniers combattants de l’insurrection, Simcha Rotem, surnommé Kazik, âgé de 89 ans. “Vous avez aussi lutté pour une Pologne indépendante. Je vous remercie au nom de la Pologne et des Polonais”. Simcha Rotem, âgé de 19 ans en avril 1943, avait réussi à évacuer par le réseau des égouts une poignée d’insurgés. Il est venu spécialement d’Israël où il réside, pour être présent aux cérémonies dans sa ville natale. Le viel homme a confié: “Nous ne pensions en aucun cas que nous allions vaincre les Allemands. Mais il nous fallait agir, c’était une question de dignité”.
En Allemagne, au Bundestag, une minute de silence a été observée à la mémoire des insurgés de Varsovie.
“Nous nous souvenons avec une grande humilité de la souffrance, du sens du sacrifice et de l’aspiration à la liberté des gens du ghetto de Varsovie”, a déclaré Guido Westerwelle le ministre des Affaires étrangères.
Un cortège de plusieurs centain

Partager cet article
Repost0
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 21:36

C’est le 14 avril 1943 que les services de décryptage américains interceptent un message japonais comme quoi l’amiral Ysoroku Yamamoto, chef de la Flotte combinée et ex-stratège de l’opération de l’aéronavale nippone contre Pearl Harbor doit effectuer un déplacement dans les îles Salomon pour encourager les aviateurs qui multiplient les raids contre les positions US.

La Maison Blanche est informée et le président Franklin Roosevelt donne l’ordre au secrétaire à la Marine Frank Knox de prendre toutes les dispositions utiles pour l’avion transportant Yamamoto soit intercepté et abattu. Depuis Rabaul, le Grand amiral nippon considère que le plan I-GO peut permettre à Tokyo de renverser une situation qui lui est de moins en moins favorable mais il ignore que Washington connaît tous les détails de son déplacement jusqu’aux horaires qui ont été communiqués aux différentes bases où il doit effectuer sa mission d’inspection et d’encouragement des forces.
L’amiral Chester Nimitz considère que l’élimination de Yamamoto aura une répercussion considérable sur l’état-major général ennemi c’est pourquoi il tient à ce que cette mission programmée un an après la frappe contre la capitale japonaise par les bombardiers du colonel Doolittle soit un succès et permette une communication destinée à convaincre que la chute du Japon n’est plus qu’une question de mois.
Les Américains savent selon le message que le commandant en chef de la Flotte combinée doit partir à 6 heures de Rabaul dans un appareil escorté de chasseurs Zéro, qu’il doit visiter une série de bases, rencontrer des blessés de guerre et dire sa confiance dans une victoire prochaine.
Nimitz qui étudie le plan de vol ennemi considère que l’Amiral nippon se trouvera à portée des chasseurs qui stationnent sur la piste Henderson. Il met le vice-amiral Halsey dans la confidence et exige le secret absolu dans la préparation de cette opération hautement risquée: “Si les forces que vous commandez peuvent abattre Yamamoto et son état-major, vous êtes autorisés à entreprendre la préparation du projet”.
Il y a peu de temps pour finaliser l’opération puisque le déplacement est prévu le 18 avril 1943. C’est l’opération “Vengeance” qui est montée à la hâte avec une force partagée en deux éléments: l’un sera chargé de faire diversion, l’autre de traiter la cible.
Yamamoto utilise un bombardier bimoteur Mitsubishi de modèle I accompagné notamment de son secrétaire tandis qu’un deuxième appareil emmène son chef d’état-major l’amiral Ugaki. Alors que les deux appareils s’envolent avec leur couverture de chasse, dix-sept P-38 Lightning progr

Partager cet article
Repost0
17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 22:57

Dans un télégramme qu’il adresse le 17 avril 1943 au colonel de Marmier qui réside à Beyrouth, le chef de la France combattante explique qu’il compte se rendre rapidement à Alger mais qu’il ne tient pas à se poser en Afrique du Nord à bord d’un appareil britannique. Aussi demande-t-il à Marmier s’il peut déléguer l’équipage d’un avion de la France libre portant une croix de Lorraine pour venir le prendre en charge à Gibraltar.

Il lui demande combien de temps à l’avance il doit être prévenu pour accomplir dans de parfaites conditions de sécurité cette mission.
Le même jour le général de Gaulle adresse un courrier identique à Pierre Saurin, président du conseil général d’Oran ainsi qu’aux présidents des conseils généraux d’Alger et de Constantine.
Il y précise: “J’adresse mes voeux les plus sincères à l’occasion de l’ouverture de la session des conseils généraux dans les trois premiers départements français libérés du régime d’oppression imposé par l’ennemi. Voulez-vous être mon interprête auprès des populations françaises et indigènes dont vous êtes les représentants e

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Mémoire de la Résistance et de la Déportation
  • : il s'agit d'un blog dédié à la Mémoire en général et à la mémoire de la Résistance et de la Déportation en particulier
  • Contact

Recherche