Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 08:00

Le 14 juillet 1950, plus d’un millier de personnes accompagnent le corps de Jean Authier au cimetière de Louyat à Limoges. Un vibrant hommage, six ans après l’arrestation du résistant.

 

«Ce matin-là, c'était l'anniversaire de maman et elle était malade, se souvient Huguette Laplagne, 92 ans. La sonnette a retenti, papa a regardé par la fenêtre et est descendu ouvrir. On ne l'a jamais revuæ » Ce 4 mai 1944, Jean Authier, responsable d'un réseau de résistance implanté dans les quartiers Beaublanc, Beaupuy et Montjovis de Limoges, vient d'être arrêté par la Gestapo.

Wagon. Enfermé à la prison de Limoges et torturé pendant des jours dans les locaux des services allemands de l'impasse d'Isly, le capitaine de l'armée secrète est ensuite chargé dans un wagon à bestiaux, direction l'Allemagneæ

Le camp. Il passe un an au camp de Neuengamme, près de Hambourg, réputé pour être celui de « la mort par le travail ». Sa famille restée à Limoges ignore tout de son sort. « Mon grand-père, à qui on ne disait pas tout, raconte Huguette, nous disait : "ne vous en faite

http://www.lepopulaire.fr/limousin/actualite/departement/haute-vienne/2012/07/14/le-14-juillet-1950-le-corps-du-resistant-mort-en-deportation-jean-authier-est-inhume-a-limoges-1221521.html

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Mémoire de la Résistance et de la Déportation
  • : il s'agit d'un blog dédié à la Mémoire en général et à la mémoire de la Résistance et de la Déportation en particulier
  • Contact

Recherche