Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 23:06

Photo Gilles WIRTZ. Le Républicain Lorrain
Photo Gilles WIRTZ. Le Républicain Lorrain
La casemate A, qui abrite le musée de l’Amicale des anciens déportés du Fort de Queuleu à Metz, a été la proie de vandales. Vitrines cassées, drapeaux brûlés et mannequins éventrés. Les dégâts sont énormes.

Alors qu’ils s’apprêtaient à accueillir un groupe d’étudiants américains pour leur faire découvrir cette casemate, le vice-président de l’amicale du Fort de Queuleu,et son épouse ont découvert que les lieux avaient été vandalisés.

Inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques en février 1970, la casemate A abrite un musée.

Fort militaire de la première ceinture fortifiée de Metz, le « Feste Goeben » a été construit entre 1868 et 1870. Pendant la drôle de guerre, il servit de poste de commandement pour les troupes de la ligne Maginot.

Les troupes allemandes l’utilisent comme camp de détention nazi durant la Seconde Guerre mondiale. Entre 1 500 à 1 800 personnes y ont été internées, 36 prisonniers y sont morts et quatre ont pu s’évader. Le 20 novembre 1977, un musée et un mémorial de la Résistance et de la Déportation y ont été inaugurés.

Mannequins éventrés, drapeaux français brûlés, panneaux arrachés, lampes et vitrines renversées et cassées. Rien n’a été épargné. Des archives ont été brûlé. Même les châlits (paillasses), venus du camp de déportation du Struthof (Bas-Rhin

 

http://www.afmd.asso.fr/Fort-de-Queuleu-saccage.html

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Mémoire de la Résistance et de la Déportation
  • : il s'agit d'un blog dédié à la Mémoire en général et à la mémoire de la Résistance et de la Déportation en particulier
  • Contact

Recherche